Faire un deuxième regroupement de crédit

Le regroupement de crédits reste toujours un prêt et suit donc les mêmes conditions de base que ce dernier. Ainsi, il est possible de demander un deuxième regroupement de prêts en remplissant des conditions supplémentaires. Ce ne sera pas un second crédit, mais une seconde restructuration.

Le principe du deuxième regroupement de crédit

Il est possible d’effectuer un deuxième regroupement de credit, voire même un troisième afin d’obtenir un délai de paiement plus long et une mensualité plus faible (néanmoins la situation est plus gérable pour vous si le premier regroupement de crédits suffit à assainir votre budget). Pour en bénéficier, il est nécessaire de remplir les mêmes conditions que lors de la première demande.

Bien que les conditions demandées soient remplies, l’établissement financier exigera toujours la raison de cette deuxième opération. En effet, ces établissements financiers n’accordent jamais un prêt sans en avoir toutes les données. Et ce sont ces dernières qui conditionneront l’octroi du prêt.

Pourquoi un deuxième regroupement de crédit ?

On peut citer de nombreuses raisons, mais la plus importante est qu’il permet de diminuer la charge mensuelle du remboursement. Au lieu d’assurer plusieurs mensualités, celui qui en bénéficie ne paie qu’une, et ce, avec un taux d’intérêt moins élevé.

Certaines personnes optent également pour ce système afin d’améliorer leur budget et avoir de la liquidité. En effet, le réaménagement du rachat permet de dégager une trésorerie grâce à une réévaluation du taux d’intérêt, d’où une mensualité moins élevée. C’est la capacité financière du contractant qui servira de base à la détermination de cette mensualité.

Un changement de situation peut aussi être une raison de demande d’un deuxième rachat. Il en est de même en cas de chômage, séparation, baisse de revenu passagère ou à long terme avant que la situation financière ne dégénère. Cela évite de recourir à de nouveaux crédits renouvelables.

Une situation d’endettement excessif est aussi une raison valable pour demander une consolidation. Étant donné que le taux obtenu sera inférieur à celui qui est en cours, la mensualité sera forcement moins élevé. C’est la durée du remboursement qui fera la différence, puisque plus longue, elle vous permettra de reprendre .

Les conditions à remplir

Lorsque ce n’est plus le premier rachat de crédits, un propriétaire est avantagé puisqu’il peut le transformer en prêt hypothécaire. Son bien immobilier servira alors de caution pour le prêt demandé. Inversement, un locataire semble désavantagé, mais il peut y avoir recours.

La condition est de trouver un membre de la famille pouvant se porter garant à sa demande en offrant un bien immobilier en guise de garantie. Dans ce cas, les critères deviennent plus souples pour un locataire. Le propriétaire reste néanmoins le plus avantagé puisqu’il peut demander un rachat pour un montant plus élevé.

Il faut tenir compte de conditions particulières dans tout rachat : il est indispensable de trouver un taux d’intérêt d’au moins un point inférieur à la moyenne, et la demande doit se faire au minimum un an après celui en cours de remboursement.

Votre demande gratuite et sans engagement